Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Assurances | Axa prolonge son offre de négociation

Le bras de fer entre Axa et les restaurateurs continue. En grand seigneur, le géant français de l'assurance vient d'annoncer le prolongement de son offre de transaction amiable jusqu'au 15 novembre 2021.

Initialement prévue jusqu’au 30 septembre, l’offre d’Axa aux restaurateurs pour solder à l’amiable les litiges en cours a été prolongée jusqu’au 15 novembre. Dans un communiqué publié ce mercredi 29 septembre, l'assureur assure d'avoir eu une réponse positive de 70 % de ses clients. Depuis près de dix-sept mois, un conflit oppose le géant français de l’assurance à de nombreux restaurateurs couverts par un contrat de garantie de perte d’exploitation souscrit auprès des agents. 15 000 à 18 000 professionnels bénéficieraient ainsi d’une clause particulière les assurant que la garantie joue dans l’hypothèse d’une fermeture en cas de d’épidémie. Toutefois, une clause d’exclusion réduit l’application de ce dispositif à partir du moment où un seul établissement est touché par l’épidémie par département.

À lire aussi : Axa plie mais ne rompt pas

Depuis lors Axa s'arqueboute sur cette position pour refuser d’indemniser les assurés. De nombreuses procédures ont alors été lancés contre le groupe. Dans le contexte de cet affrontement judiciaire très tendu, en juin dernier, Axa débloquait une enveloppe de 300 millions d’euros pour 15.000 d’entre eux. Une somme jugée dérisoire par de nombreux acteurs du secteur. L'offre ne correspond en aucun cas à ce qui est attendue. Pour autant, Axa reste campé sur ses positions et « reste convaincue par la clarté des garanties des contrats concernés qui comprend une garantie spécifique liée aux fermetures administratives individuelles et n’a donc pas vocation à couvrir les pertes d’exploitation consécutives aux mesures généralisées prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19 ». 

Articles connexes