Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Décryptage | « Augmentation des paiements par carte » : Quand Bruno Le Maire manipule les chiffres

Bruno Le Maire a déclaré cette semaine que les Français avaient toujours la même envie d'aller au restaurant, en se basant pour cela sur l'augmentation des paiements par carte bancaire. Une erreur méthodologique.

Le passe sanitaire a-t-il impacté l'activité des restaurants ? Peut-être, peut-être pas. En attendant de le savoir, les communications partielles se multiplient sur le sujet, chacun se permettant de tirer des conclusions pour le moins hâtives. Dernière en date, et pas des moindres, un petit mot du ministre de l'Économie Bruno Le Maire, alors invité des Quatre Vérités ce lundi sur France 2, s'appuyant sur le fait que les « paiements par cartes bancaires ont augmenté de 5 % la semaine du 9 au 15 août », attestant ainsi que le passe sanitaire n'avait pas entamé l'envie des Français d'aller au restaurant. 

L'art de faire dire ce qu'on veut aux chiffres

Cette augmentation se place, d'après les services de Bercy contactés par nos confrères de 20 minutes, par rapport aux chiffres de 2019. Or, comme le souligne l'Observatoire de la sécurité des moyens dans son rapport de 2020, les paiements par carte bancaire sans contact ont considérablement augmenté dans cet interval : en effet, l'organisme affilié à la Banque de France établit « une croissance sans précédent [du] paiement sans contact (+ 86 % en valeur), [qui] s’est imposé comme le moyen de paiement privilégié au point de vente et a pleinement profité de l’élévation du plafond de paiement de 30 à 50 euros le 11 mai 2020 ». Dans ces conditions, une augmentation des paiements par carte bancaire paraît naturelle entre 2021 et 2019 et ne traduirait pas nécessairement une augmentation équivalente voire même moindre de l'activité dans les CHR, d'autant que la variation des autres modes de paiements (espèces, chèques...) n'a pas été communiquée. 

Articles connexes