Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

La Tournée des Patrons

Écologie | Nosso, moderne et zéro gaspillage

Dans son restaurant Nosso, situé dans le 13 arrondissement de Paris et qui devait ouvrir en septembre 2020, la cheffe brésilienne Alessandra Montagne-Gomes souhaite cultiver un esprit de convivialité. Le local et l'antigaspillage constituent la base de sa cuisine où le légume joue le rôle principal.

« Une cuisine saine, simple, responsable et d'avenir », affiche la cheffe Alessandra Montagne-Gomes, à la tête du restaurant Nosso à Paris, pour résumer son style. Mais il s'agit également d'une « cuisine légumineuse, écologique et verte ». L'établissement devait initialement ouvrir en septembre dernier, puis en octobre, du fait de « retards à cause du premier confinement ». Finalement, le reconfinement a imposé à la restauratrice de revoir ses plans, l'ouverture officielle reste donc suspendue aux annonces du Gouvernement. « Nosso », qui signifie « le nôtre » en portugais, représente la convivialité souhaitée par la cheffe de cuisine d'origine brésilienne, aussi bien avec les clients qu'avec son équipe, la même que dans son ancien établissement Tempero. Cette convivialité se retrouve aussi auprès de ses fournisseurs, dont la plupart sont établis en Île-de-France.

« Je les connais depuis que je fais ce métier. Je sais qu'ils consomment ce qu'ils vendent », indique-t-elle avant de poursuivre, tout sourire : « Notre relation est plus forte qu'une simple relation fournisseur-restaurateur. » Privilégier les produits de la région parisienne permet ainsi à la cheffe de limiter son impact carbone, ce qui lui « tient à cœur » particulièrement. En outre, elle s'attache à utiliser ses matières premières en intégralité, limitant ainsi sa quantité de déchets. « On a toujours fait cela. Déjà, c'est avantageux financièrement et écologiquement. On jette trop de déchets. Aussi je n'ai plus envie d'avoir beaucoup d'emballages » , déclare Alessandra Montagne-Gomes. En ce qui concerne la vente à emporter qu'elle envisage de mettre en place, la cheffe hésite entre la consigne et l'emballage recyclable, pour rester dans la droite ligne de sa philosophie. 

Alessandra Montagne-Gomes

À la tête

Née à Rio de Janeiro, au Brésil, Alessandra Montagne-Gomes grandit auprès de ses grands-parents, dans une ferme, son grand-père étant éleveur de volailles et maraîcher. « J'étais gamine quand l'eau et l'électricité sont arrivées. J'ai grandi d'une façon différente », raconte-t-elle. Une expérience qui explique la place centrale qu'occupe l'écoresponsabilité dans sa cuisine. « La valeur qu'on donne aux éléments est autre. On fait attention à tout » , précise la cheffe. Arrivée en France pour suivre des cours de français, elle organise des repas le week-end dans le 13 arrondissement de Paris. « J'ai compris que c'est cela que je voulais faire » , se remémore-t-elle. S'ensuivent deux CAP, de cuisine et de pâtisserie, et l'ouverture de son premier restaurant, Tempero, en 2012. Nosso sera son second établissement.

Carte sur table

- Ouverture : Le midi, 7 j/7

Le soir, du mercredi au vendredi

- Places assises : 46 en salle et 30 en terrasse.

- Effectif : 10

- Prix plat à emporter : 10 €

Articles connexes