Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Covid-19 | 77 milliards de pertes en 2020 pour les restaurants français

La restauration hors domicile accuse une baisse de chiffre d’affaires de 23 % sur l’année, et de 8,6 % pour le ticket moyen.

Gira Conseils a publié son étude « Restauration 2020 »  dévoilant plusieurs indicateurs sur l’état du marché, les nouvelles attentes des consommateurs et les perspectives de sortie de crise. Il apparaît que la restauration hors domicile accuse une baisse de chiffre d’affaires de 23 % (77,2 Mds € de CA) sur l’année, de - 8,6 % pour le ticket moyen. Parmi l’ensemble des acteurs du marché, la restauration commerciale essuie un revers encore plus important avec une perte de CA de 34 % (36,9 Mds € de CA, dont 8,9 % issus de la livraison), mais un ticket moyen un peu mieux préservé avec une baisse de seulement 6,8 %.

Parmi les enseignements de l’étude concernant les attentes des consommateurs, le fait que ceux-ci semblent moins enclins à être fidèles à un établissement, 29 % préférant en essayer régulièrement de nouveaux. Il est également mis en évidence que l’emplacement d’un établissement indiffère 61 % des clients, ce qui pourrait remettre en cause le modèle économique de certains établissements basé sur le lieu d’implantation. En revanche, l’engagement du restaurant (environnemental, sociétal) prend de l’ampleur dans les attentes des consommateurs, 11 % placent ce critère dans les trois plus importants lorsqu’ils choisissent où se restaurer.

Pour autant, les plus récurrents restent le prix (64 %), l’offre de la carte (61 %) et les recommandations (46 %). Le digital semble de son côté s’être fait une place définitive dans les habitudes, 59 % des interrogés souhaitent utiliser à long terme les menus numériques. Le sujet du paiement par smartphone divise encore, avec autant de partisans que d’opposants. Enfin, Gira présente une projection de la sortie de crise, estimant une montée en puissance jusqu’à la fin de 2021, suivie d’une stagnation sur le premier trimestre 2022 avant une nouvelle ascension à l’été.

Articles connexes